SUR LES TRACES DU DÉBARQUEMENT

Véritable musée à ciel ouvert, le littoral normand offre aux visiteurs de nombreux espaces culturels dédiés au débarquement du 6 juin 1944, le centre Juno Beach, le musée de  Utah Beach et le mémorial de Montormel proposent des animations et des expositions qui permettent de mieux comprendre la bataille de Normandie.

Dans le cadre du 72e anniversaire de la Libération de la France, de nombreux projets commémoratifs voient le jour sur l’ensemble du territoire. En Normandie, en particulier, les musées et les Mémoriaux, et qui entretiennent le souvenir des événements marquants du débarquement allié. Le 6 juin 1944, et des batailles qui ont suivi. Mettre à profit des commémorations pour rénover leurs bâtiments et pour renouveler leurs activités. Ainsi, parmi la diversité de l’offre pédagogique et culturelle proposée au public, trois sites sont particulièrement représentatifs : Le centre de Juno Beach, le musée de l’Utah Beach et le mémorial de Montormel.

Le centre Juno Beach

PHOTO 1

Faisant face  à la plage du débarquement canadien, le centre Juno Beach est un espace culturel dédié à l’histoire et à la mémoire. La place accordée aux témoignages et aux récits permet d’honorer la mémoire des vétérans canadiens. Leur histoire est mise en perspective : L’important effort de guerre el les sacrifices consentis par le Canada est remis dans leur contexte et l’impact profond de cette contribution sur la société canadienne contemporaine est mis en lumière. Adapté à tous les publics, le centre propose un parcours pédagogique dédié aux plus jeunes et présenté par Madeleine et Peter, deux personnages de fiction. Des guides canadiens accueillent les visiteurs et animent les présentations pour les groupe scolaires, notamment dans l’exposition temporaire, Mamie), c’était comme pendant la guerre, conçue à l’occasion du 70e anniversaire du Débarquement. Ces guides assurent en outre des visites commentés du parc Juno et des vestiges du mur de l’Atlantique. Deux salles souterraines du poste de commandement allemand, qui étaient reliées au bunker d’observation par une galerie couverte sont accessibles au public.

Le musée de Utah Beach

PHOTO 1

Non loin de là, ériger l’endroit même où les troupes américaines ont débarqué ce 6 juin 1944, le musée d’Utah Beach offre au public un parcours chronologique des évènements du jour J. Des objets  et du matériel, tel un bombardier américain Marauder B-26, sont présentés et des visites guidées du musée et du site sont organisées. Des supports pédagogiques (films, livres pour les scolaires, chasse au trésor) sont distribués aux visiteurs et permettent à chacun de saisir les choix stratégiques de l’importance du Débarquement dans la Seconde Guerre mondiale. Visiter le musée de l’Utah Beach, c’est enfin honorer le courage d’hommes extraordinaires et contribuer à la perpétuation de leur courage.

Le mémorial de Montormel

PHOTO 1

Axe fort de la démarche conduite par le Conseil général de l’Orne, le mémorial de Montormel propose en plus de la visite guidée du site retraçant les violents combats d’août 1944, des livres pour les collégiens, abordant plusieurs éléments du programme d’histoire de 3e. Par ailleurs, un centre de ressources numériques sur l’histoire et la géographie de l’Orne ouvrira prochainement. Enfin, l’application mobile (Circuit août 1944. Les 3 jours d’Agata) est disponible en téléchargent.

Site internet : junobeach.org          utahbeach.com             memorial.montormel.org

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»